LA VIE MATérielle

de Marguerite Duras

Adaptation : Michel Monnereau

Mise en scène : Pierre Val

Avec : Catherine Artigala

 

Diffusion : Passage production

 

Avec le soutien de l'Adami

Capture d’écran 2019-11-12 à 09.08.37.png

LECTURE

 

Le 28 novembre 2019 au Théâtre des Variétés,

7 boulevard Montmartre, 75002 Paris 

Le 2 décembre au Théâtre de la Huchette,

 23 rue de la Huchette, 75005 Paris 


Note d'intention de mise en scène

Texte, musique et sons

J'envisage le travail sur La vie matérielle comme un travail musical :

Au texte dit par la comédienne Catherine Artigala se mêlent sa propre voix enregistrée, des musiques* issus des répertoires contemporain, jazz, mélodies traditionnelles du Viêt Nam et sons : bruit de la mer, d'eau, d'oiseaux exotiques, de ville…

Musiques, voix off et sons entrent en résonnance avec le récit, agissant à la façon d'un orchestre dialoguant avec une soliste, comme un prolongement sonore de la narration. On pourra souligner à la fois le rythme et la musicalité de l'écriture sans perdre la simplicité et l'aspect très concret de ce qui est évoqué : le choix d'une maison ou d'un lieu de résidence, la relation aux manuscrits et à l'écriture, la vision de l'homme et de la femme, en rapport au foyer, le souvenir de la mère et de l'enfance.

Dispositif scénique

Sur scène : Plateau nu avec théâtre aux murs nus (sans rideaux noirs).

Quelques éléments comme un fauteuil, une chaise et une table ronde ou commode sur lesquels sont disposés des objets symboliques comme un caraco, une maquette de maison, un manuscrit, un meuble miniature, une pierre ronde...

La comédienne passe symboliquement d'un lieu à l'autre en passant d'un élément à l'autre.  Là encore, l'évocation ou la suggestion sont préférés à une illustration réaliste d'un intérieur.

Une vidéoprojection suggère, par le biais de photos ou de films courts animés, des ambiances ou paysages : ainsi se mêlent des images abstraites et des photos de visages d'enfants du Viet Nâm, de paysages, de foule, de feu, d'océan...

Les éclairages et découpages lumière (gobos) définissent aussi des lieux, isolant la silhouette de l'actrice, dans des jeux d'ombre ou d'exposition.

Pierre Val

*Musiques envisagées, à titre d'exemple : Gavin Bryars, Carla Bley, Bill Evans, Huong Thanh, Julia Hülsmann, Britten, Gorecky, Grisey, Takemitsu, Messiaen…


Production, organisation, diffusion de spectacles vivants

François NOUEL

Tél : 01 48 84 75 79 - 06 74 45 38 64 

site réalisé par @t Point Com