PROCHAINES DATES

 

  18,19 et 20 mars 2021 à 21h & le 21 mars à 18h

 Théâtre La Reine blanche, Paris

 

Mars 2021 

Le lieu unique,  Scène nationale de Nantes

 

11 et 12 mai 2021

   Kokolampoe - Centre dramatique

Saint-Laurent-du-Maroni, Guyane

 

Programmation Festival OFF d'Avignon 2020

 Report assuré en Juillet 2021

  

Programmation juin 2020 reportée en 2021

Fundamental Monodrama Festival, Luxembourg

 

31 octobre 2020 à 18h (spectacle en allemand)

   Festival "Globale" de Brême, Allemagne / Reporté à 2021

 

Novembre 2020 (en allemand)

Festival Euro-scene de Leipzig, Allemagne / Reporté à 2021

 

15 Novembre 2020 (en allemand)

 Festival de Kiel, Allemagne / Reporté à 2021 

Crédit photo : Pascal Gely

"Dominique Frot connaît bien Vuillard : celle qui a travaillé notamment avec Peter Brook, Thomas Ostermeir, Luc Bondy ou encore Claude Régy, celle-ci fait entendre la pensée de l'auteur depuis son premier livre, voici près de quinze ans. Cette pensée est faite pour être entendue, se prêtant admirablement à l'oralité. Les mots s'élèvent, graves, impitoyables.

Les enchaînements tragiques sont mis en évidence, la comédienne nous fait comprendre les rouages de la machinerie infernale. Les silences sont lourds de sens, à la fois parlants et pesants. Ce spectacle, d'une intensité assez rare, est intransigeant.

Dominique Frot a su remarquablement oraliser l'écriture de Vuillard, en ne perdant jamais de vue, nous dit-elle très justement que « cette parole peut s'énoncer comme si elle était là, maintenant, en train de se penser, de se réaliser. Un sacré moment de théâtre !"

Yves Poey -DELACOURAUJARDIN.OVER-BLOG.COM

L'ordre du jour

Réactions en chaîne

D'après "L'ordre du jour" , récit d'Eric Vuillard

Prix Goncourt 2017, éditions Actes Sud

 

Adaptation, conception et interprétation Dominique Frot

Composition musicale Eli Frot

Avec la complicité et l'accompagnement de François Nouel

Création Lumière Dominique Frot avec la complicité de Christophe Forey 

Tableaux de Jean-Pierre Guillard

 

 Production et diffusion Passage production


 "Dès le premier livre édité d’Eric Vuillard, il y a plus de quinze ans, j’ai souhaité et pu faire entendre sa pensée au travers de divers festivals, mises en scène ou mise en espace.

Eric Vuillard me témoigne régulièrement sa confiance et tend à ma portée les droits de ses écrits, notamment trois de ses textes que je fis entendre au plateau : Tohu / Congo / La bataille d’Occident. Lors d’un échange récent au cours duquel je l’informai des données de base d’un projet centré sur « L’ordre du jour », son auteur, Eric Vuillard, me dit que ces données correspondent à ce qui peut l’enchanter. Il s’agit de mettre en place une diffusion qui permette d’aller au devant de publics divers, dans des lieux les plus divers.

C’est que les textes d’Eric donnent lieu à un déclic et un partage immédiat, dont l’actif, en provenance de celui qui reçoit, est perceptible. J’ai pu en faire l’expérience au cours d’une quarantaine d’interventions, lors d’une mission qui me fut confiée par le ministère de la culture en partenariat avec la direction de la programmation culturelle de Chambord. Ce faisant, ce partageant, le gout de « dire » reprend sens."

 "L'écriture d'Eric Vuillard comporte quelque chose d'assez rare : c'est qu'elle a le son, une caractéristique, du "seul en scène", mais aussi du "penser en public", comme spontanément ; je crois que cette parole peut s'énoncer comme si elle était, là maintenant, entrain de se penser, de se "réaliser" (dans le sens de : "se rendre compte en parlant") et cette pensée est "constructive", au sens le plus concret, comme si elle pouvait ne pas nous laisser tel quel"

 Dominique Frot

NOTE D’INTENTION

La performance est organisée autour de l’idée de réactions en chaine.

Elle sera structurée par des moments de pur récit, qui seront relayés par des moments dits de « vacuité » : silences ponctués de sonore, ou moments sonores ponctués de silences. Ni pauses, ni entractes, ces temps suspendus sont un espace ouvert à disposition du public qui, selon chacun, pourra être un repos ou une ressource, un écho personnel conséquent à l’écoute précédente, une lucidité silencieuse, des élans d’interventions retenus, des prises de parole publique.

Cette performance comporte donc une forte part modulable, avec éventuelle réactions en chaîne du public.

 

Structure du récit

Le texte de Vuillard en son entier est construit comme une propagation en rhizomes. On peut structurer cette propagation du centre vers la périphérie en une superposition de 4 cercles. Le premier point, central, part de Berlin, le second s’étend à l’Europe, le troisième au monde entier, le quatrième, contenant les trois autres, s’intéresse aux répercussions dans le temps. Au centre, le futile en action, rencontres et arrangements des puissants (hommes politiques et industriels). Au-delà de ce cercle central, un autre cercle, celui du faux semblant des affrontements Européens.

Entre intimidations et parades, ils sauvent la face et masquent ainsi la résignation européenne à l’annexion de l’Autriche - et derrière cela la montée en puissance du nazisme, dont personne ne reconnait la réalité.

Dominique Frot


Télécharger
DossierArtistiqueL'Ordredujour_oct2020.p
Document Adobe Acrobat 431.9 KB

Crédits photos : Pascal Gely, Guy Delahay


Production, organisation, diffusion de spectacles vivants

François NOUEL

Tél : 01 48 84 75 79 - 06 74 45 38 64 

site réalisé par @t Point Com